Quelques faits intéressants à lire sur les piercings (2e partie)

Les piercings ou perçage du corps sont réalisés aux quatre coins du globe. Le perçage peut être effectué sur différentes parties du corps, et est plus ou moins douloureux ou risqué, selon l’endroit choisi. Voici quelques faits surprenants à propos des piercings.




septum perçage

Le piercing Septum se situe sur la zone molle interne qui sépare le nez en deux cloisons. Il est généralement élargi (stretché). La cicatrisation des piercings sur le nez dure en moyenne 1 à 3 semaines.

 

piercings Bridge

Le piercing Bridge se trouve au-dessus du nez, entre les arcades sourcilières. Contrairement à ce que beaucoup de personnes le pensent, ce piercing ne passe pas à travers l’os. Il est placé juste au-dessus de l’os. Son appellation « Bridge », qui signifie « pont », justifie son emplacement entre les deux sourcils. Ce piercing peut aller parfaitement à certains, tout comme il peut ne pas apporter le résultat esthétique souhaité sur d’autres. Il est parfois déconseillé, car il traverse un point d’acupuncture qui est susceptible de provoquer des angoisses, du stress, ainsi qu’un déséquilibre des énergies. Le piercing Bridge nécessite entre 6 semaines et 9 mois pour achever sa cicatrisation.

 

Il existe plusieurs types de piercings à l’oreille : le piercing hélix, l’hélix avant et l’anti-hélix, le piercing industriel et l’industriel vertical, le piercing Rook, le Snug, le Conch, le tragus et l’anti-tragus, le perçage du lobe et le lobe horizontal, sans oublier le piercing orbital.

 

hélix

Le piercing hélix est situé sur le bord extérieur du cartilage de l’oreille (en haut à droite sur l’oreille). Il s’agit de la zone qui forme un léger repli. Il est possible de réaliser plusieurs perçages sur l’ensemble de la surface repliée de l’oreille, afin d’obtenir des combinaisons personnalisées et originales. L’utilisation du pistolet pour réaliser ce perçage est fortement déconseillée, car cela peut briser et déformer le cartilage. La cicatrisation d’un hélix peut prendre entre 6 et 9 mois.

 

anti hélix

Les piercings hélix avant et anti-hélix sont situés sur le repli interne de l’oreille (en haut à gauche sur l’oreille). L’anti-hélix avant est localisé plus haut sur l’oreille, tandis que l’hélix avant est le plus proche possible du crâne. Leur cicatrisation nécessite également entre 6 et 9 mois.




piercings scaffold

Le piercing industriel, que l’on appelle aussi piercing Scaffold, est une combinaison d’un hélix et d’un anti-hélix, ou d’un hélix et d’un hélix avant. Le bijou choisi traversera donc l’oreille, d’un repli à l’autre.

 

perçage rook

Le piercing rook est peu populaire, car il ne convient pas à la morphologie de l’oreille de tout le monde. Dans la mesure où il est situé sur un cartilage épais, il fait partie des piercings particulièrement douloureux. Il se trouve sur le repli interne situé sur la partie supérieure de l’oreille. Sa cicatrisation peut durer entre 4 et 12 mois.

 

piercing snug

Le piercing snug est également situé sur un repli interne de l’oreille, mais il se trouve près du repli extérieur droit de l’oreille. Il est localisé à la hauteur du milieu de l’oreille. Il s’agit également d’un cartilage épais qui ne doit pas être percé au pistolet.

 

piercing conch

Le piercing conch, que l’on appelle aussi piercing Shell, est, lui aussi situé au milieu de l’oreille, en matière de hauteur. Contrairement au snug, qui perce le repli interne de l’oreille, le conch perce la partie creuse  à côté du repli interne de l’oreille. Le bijou porté est parfois un anneau, qui passera donc par la partie creuse interne de l’oreille et entourera également le repli extérieur.

 

daith piercing

Le piercing daith est souvent confondu avec le rook, car ils sont tous les deux situés sur un repli interne situé sur la partie supérieure de l’oreille. Cependant, le daith est placé sur l’extrémité du repli extérieur de l’oreille. Ce piercing est placé au-dessus du conduit auditif et est relativement rare, en raison du manque de peau à percer. Les piercings daith sont d’ailleurs impossibles à élargir. Ce type de perçage a besoin de 3 à 12 mois de cicatrisation.




tragus

Les piercings tragus et anti-tragus sont placés sur deux cartilages légèrement pointus sur l’oreille. Le tragus est l’un des piercings les plus populaires, mais aussi l’un des plus douloureux à réaliser. Il est placé sur le cartilage triangulaire qui couvre le conduit auditif.

 

anti tragus

L’anti-tragus est placé sur le cartilage triangulaire qui s’oppose à celui du tragus, et qui est situé au-dessus du lobe de l’oreille. Les piercings tragus ont besoin de 2 à 12 mois pour cicatriser entièrement.

 

perçage lobe

Le piercing lobe que l’on appelle aussi lobule auricule, est sans aucun doute le type de piercing de l’oreille le plus répandu. Il est tout simplement placé au milieu du lobe de l’oreille. Ce perçage peut être réalisé au pistolet, étant donné que cette zone n’est pas constituée de cartilage. Le piercing du lobe de l’oreille cicatrise également très rapidement. Le lobe de l’oreille peut généralement accueillir 3 piercings alignés horizontalement ou verticalement.

 

lobe transversal

Le piercing lobe transversal est une manière de percer horizontalement le lobe de l’oreille, de manière à passer de l’extrémité gauche à l’extrémité droite. Une version verticale est également possible.

 

piercing orbital

Le piercing orbital peut être placé à n’importe quel endroit du repli externe de l’oreille, mais deux orifices sont réalisés. Il s’agit en quelque sorte d’une version plus courte d’un piercing industriel. Ce piercing rappelle aussi un double hélix côtes à côtes. L’anneau est le bijou idéal pour un piercing orbital. Sa cicatrisation dure entre 6 et 9 mois.