Les 18 ethnies de Madagascar

La population de Madagascar est divisée en 18 ethnies officielles et chacune d’entre elles possède son propre dialecte et ses propres coutumes.

 

1- Merina : (les habitants des hautes terres)

Les Merina vivent sur les hautes terres et la partie centrale de Madagascar (Antananarivo, Antsirabe, Tsiroanomandidy…). Ils ont des traits asiatiques, car leurs ancêtres étaient principalement originaires de l’Indonésie. Les merina font partie des ethnies les plus influentes dans l’histoire de Madagascar.

2- Betsileo : (les invincibles)

Ils font partie des ethnies malgaches résidant principalement dans la région de Fianarantsoa. Les Betsileo sont d’excellents artisans et s’occupent principalement de cultiver du riz. Ils font également partie des ethnies les plus importantes de l’île.

 

3- Betsimisaraka : (les inséparables)

Il s’agit de la tribu la plus influente sur la côte est de l’île. Ils s’occupent principalement de la culture du girofle, du café et de la canne à sucre.

 

4- Sakalava : (les résidents des longues vallées)

Ils figurent parmi les ethnies malgaches qui vivent sur un très vaste territoire sur la côte ouest de l’île, du Nord jusqu’à la ville de Tuléar au sud-ouest et composent les Sakalava du Boina (Nord-Ouest) et les Sakalava du Menabe (Sud-Ouest). Les Sakalava font partie des ethnies malgaches ayant le plus de membres.

 

5- Antaisaka : (les descendants des Sakalava)

Les Antaisaka résident principalement dans la partie Sud-Est de l’île, notamment dans la région de Vangaindrano.

6- Antandroy : (ceux des épines : cette appellation fait référence aux régions désertiques de l’île)

Les Antandroy font partie des ethnies malgaches qui résident principalement dans les extrémités sud de Madagascar. Les hommes antandroy sont connus pour leur force physique.

 

7- Mahafaly : (ceux qui gèrent les tabous)

Les Mahafaly vivent dans le Sud l’île, près des Antandroy. Ce sont de véritables artistes qui confectionnent les tapis mohair et réalisent de magnifiques sculptures.

 

8- Vezo :

Ils font partie des ethnies malgaches, dont les ancêtres étaient des pêcheurs venus d’Afrique de l’est et qui se sont installés dans le Sud de Madagascar, entre Morombe et Tuléar.

 

9- Bara :

Les Bara sont d’origine bantoue. Ils sont surtout connus en tant qu’éleveurs de zébus et vivent dans la région d’Ihosy, Ivohibe, Midongy du sud et Ikalamavony.

 

femme ethnies madagascar

 

10- Antakarana : (les habitants de la falaise d’Ankarana)

Ils vivent au Nord de l’île, dans la partie Nord de SAVA et dans la région de Diana. Les Antakarana sont principalement des éleveurs et des pêcheurs.

 

11- Antemoro : (les habitants du littoral)

Les Antemoro vivent dans la région de Manakara et ses alentours. Ils sont essentiellement des cultivateurs.

 

12- Antaifasy : (les habitants des régions sablonneuses)

Ils vivent principalement sur la côte est de l’île, c’est-à-dire du côté de Farafangana.

 

13- Masikoro :

Les Masikoro sont les descendants des peuples Sakalava. Ils résident dans la partie Sud de l’île, à proximité de Morondava entre le territoire Sakalava et Vezo. Ils sont surtout connus pour leurs talents dans le monde de la musique.

14- Antambahoaka :

Les ancêtres des Antambahoaka étaient principalement des Arabes. Leur ancêtre commun serait Raminia, un personnage d’origine arabe qui a quitté la Mecque pour arriver à Madagascar vers le Xe ou XIe siècle. Les Antambahoaka résident du côté de Mananjary et Nosy Variaka.

 

15- Tsimihety :

Ils vivent dans la partie Nord-Ouest de Madagascar (Betsiboka, Régions Sofia, zone Ambatosoa). Surnommés « Ceux qui ne se coupent pas les cheveux », les Tsimihety sont essentiellement des riziculteurs et des éleveurs.

 

16- Tanala : (les habitants de la forêt)

Ils font partie des ethnies malgaches qui résident dans la forêt à proximité des falaises de la côte est (Fort-Carnot, Vondrozo, Ifanadiana). Les Tanala sont surtout connus pour leurs connaissances sur les plantes médicinales.

 

17- Bezanozano : (ceux qui ont de nombreuses tresses)

Ils vivent sur la côte Est de l’île (Moramanga, Vohidiala) et sont de véritables forestiers.

 

18- Sihanaka : (ceux qui vivent autour des marais)

Les Sihanaka sont des agriculteurs qui vivent à proximité du Lac Alaotra, au Nord-est de l’île, c’est-à-dire du côté d’Ambatondrazaka, d’Andilamena et d’Amparafaravola.