Quelques faits intéressants sur le raton laveur

Le raton laveur, ou raton laveur commun, est un mammifère omnivore originaire de l’Amérique du Nord. Il a été introduit en Europe à plusieurs reprises, jusqu’en 1930. Voici quelques faits amusants sur les ratons laveurs.




Le raton laveur doit son nom à son habitude assez particulière de se laver les mains et de laver ses aliments, avant de se nourrir.

 

Le nom scientifique du raton laveur est Procyon lotor.

 

le raton laveur

 

Les ratons laveurs ont une longue queue, qui peut mesurer plus de la moitié de la longueur de leur corps.

 

Ils peuvent faire une chute de plus de 10 mètres sans se blesser.

 

Les ratons laveurs sont d’excellents nageurs. Cependant, ils n’aiment pas entrer dans l’eau froide, car leur fourrure n’est pas étanche comme les plumes des canards. De plus, en absorbant de l’eau, la fourrure du raton laveur devient plus lourde, ce qui demande des efforts supplémentaires de la part de l’animal.

 

Dans leur habitat naturel, un raton laveur peut vivre jusqu’à 16 ans. Malheureusement, la famine, les maladies, les prédateurs et les chasseurs, constituent les plus grandes menaces pour la vie des ratons laveurs.




En captivité, le raton laveur peut vivre jusqu’à l’âge de 21 ans. Cependant, il est déconseillé de les adopter, car ce sont avant tout des animaux sauvages, qui ont besoin d’être en liberté pour s’épanouir.

 

La femelle du raton laveur ne donne naissance à des petits qu’une fois par an. Une portée de ratons laveurs est généralement composée de 2 à 4 petits.

 

Le raton laveur utilise plusieurs types de sons pour exprimer ses émotions ; dont les grognements, les sifflements, les pleurnicheries et le ronronnement.

 

calvin coolidge président américain

 

Le président américain Calvin Collige (18721933) avait un raton laveur de compagnie, qu’il appelait Rebecca.

 

Les ratons laveurs ne sont pas très sélectifs par rapport au type de nourriture qu’ils mangent. Cependant, leurs aliments préférés sont les petits animaux qui vivent près des rivières et des ruisseaux, à l’instar des grenouilles, des palourdes, des escargots et des écrevisses. Ils se nourrissent également de végétaux, d’œufs, de noix et de petits serpents.




Chez les ratons laveurs, la saison des amours commence généralement au mois de Janvier et s’achève en Juin, avec un pic pendant les mois de Mars et d’Avril. La femelle choisit un mâle avec lequel elle restera durant toute la saison des amours, tout en évitant les autres mâles.

 

La période de gestation des ratons laveurs dure un peu plus de 2 mois.

 

Les excréments des ratons laveurs peuvent être mortels pour les humains, car ils peuvent contenir de dangereux parasites.

 

deux ratons laveurs

 

Le raton laveur est parfois surnommé « bandit masqué », en raison des taches qu’il possède autour des yeux. Ce masque naturel l’aide non seulement à se camoufler pour échapper aux prédateurs, mais il permet également à l’animal d’avoir une meilleure vision dans l’obscurité.

 

Le poids du raton laveur est généralement compris entre 3 et 15 kilogrammes.

 

Bien que le raton laveur soit originaire de l’Amérique du Nord, il a été introduit dans d’autres pays à travers le monde. Aujourd’hui, on peut le trouver au Japon, en Belgique, au Panama, aux Pays-Bas, en Autriche et dans plusieurs autres pays européens.

 

Les yeux du petit du raton laveur restent fermés, durant les 3 premières semaines qui suivent sa naissance.

 

Le son des pleurs du petit du raton laveur est très similaire à celui d’un bébé humain.

 

Le petit du raton laveur commence à explorer l’intérieur de sa tanière, environ 6 à 9 semaines après sa naissance. C’est également à partir de cet âge qu’il commence à se nourrir d’aliments solides.

 

raton laveur bailler

 

Le raton laveur peut attaquer et tuer les chiens et les chats.

 

Le raton laveur peut contracter et transmettre le virus de la rage par la salive. Les principaux signes de la maladie chez l’animal, sont une voix anormale, une mobilité réduite et un comportement très agressif.

 

Il est illégal de posséder un raton laveur de compagnie dans plusieurs États aux États-Unis. En raison de son comportement agressif, il arrive souvent que les propriétaires des ratons laveurs domestiques se débarrassent de l’animal, une fois qu’il atteint l’âge adulte. Malheureusement, un raton laveur domestiqué ne possède aucune compétence de survie, lorsqu’il est relâché dans la nature, et meurt très rapidement de faim.




Les ratons laveurs possèdent des membres supérieurs très agiles, qui leur permettent d’effectuer des tâches complexes, comme ouvrir le loquet d’une porte ou causer des dégâts importants dans une maison.

 

Environ la moitié du poids d’un raton laveur est constituée de graisse. Ces réserves de graisse lui permettront de se réchauffer et de survivre durant l’hiver, où la nourriture se fait rare.

 

Les chercheurs ont découvert que les ratons laveurs sont des mammifères très intelligents. Non seulement ils sont capables d’effectuer des tâches compliquées, mais ils peuvent aussi conserver en mémoire, les techniques à utiliser pour effectuer ces tâches, pendant plus de 3 ans.

 

raton laveur sur un rocher

 

Autrefois, la fourrure du raton laveur était si précieuse aux États-Unis, qu’elle était souvent utilisée en guise de monnaie.

 

Le raton laveur est capable de courir à une vitesse de 24 km/h sur de courtes distances.

 

Il mesure en moyenne entre 40 et 70 cm de long.

 

Les principaux prédateurs des ratons laveurs sont les hiboux, les faucons, les coyotes et les loups. De nombreux ratons laveurs meurent également, chaque année, après avoir été écrasés par des voitures.

 

Les ratons laveurs sont actifs surtout durant la nuit ; mais il leur arrive parfois de sortir pendant le jour, pour chercher de la nourriture.

 

Ils vivent essentiellement dans le creux des arbres ou près des rochers. Il leur arrive aussi de s’installer dans les greniers et les caves des maisons et se nourrissent dans les poubelles des humains.